Conseil municipal du 26 mai 2020.

Sont présent : Eric Avit, Jean Claude Chassefeyre, Steve Chaumelin, Marie Chaze, Gérard Gayaud, Ginette Hugon, Michel Lhermet, Luc Renoux, Sandra Roche, Bernadette Saby, Nadine Volle.

La séance est ouverte par Monsieur Alain Forestier, maire sortant, qui procède à l’appel des conseillers municipaux.

Il adresse ses félicitations aux membres du conseil, ses remerciements aux élus de la précédente municipalité.

Il confie la présidence de l’assemblée à Jean Claude Chassefeyre, doyen du conseil municipal.

Ce dernier adresse un mot de bienvenue est sollicite les candidatures à la fonction de maire.

Gérard Gayaud et Luc Renoux se portent candidats.

1 – Election du maire :
Suite au vote à bulletins secrets, Gérard Gayaud est élu maire avec 10 voix contre 1 à Luc Renoux.

Suite à son élection, Gérard Gayaud s’adresse au conseil:

« Avant de poursuivre l’ordre du jour, quelques mots pour tout d’abord vous remercier de la confiance que vous venez de m’accorder afin que j’assume la fonction de maire de Rauret.

Sachez que j’éprouve de la fierté et que c’est un honneur pour moi d’occuper cette fonction.
Je ne pouvais imaginer il y a quelques années et encore il y a quelques mois que je serais appelé à occuper ce siège.

J’ai découvert Rauret et plus particulièrement Freycenet il y a 8 ans lorsque je rendais visite à ma sœur et mon beau frère qui y avaient une maison en location.

Après la fin de mon activité professionnelle et de mes engagements municipaux à Vauvert, avec Marie Christine, mon épouse, nous avons décidé de changer de vie et la Haute Loire, Rauret, Freycenet nous sont apparus comme une évidence.

L’accueil qui nous a été réservé, notamment auprès de la famille Chaumelin, a facilité notre intégration.
De notre côté, dès notre installation, nous avons souhaité prendre part à la vie de la commune (participation aux manifestations, adhésion à l’association du petit patrimoine, mon engagement à l’ADMR) ce qui nous a permis de rencontrer des Raurétoises et des Raurétois devenus des amis pour certains.

Est-ce ces faits qui ont persuadé certains d’entre vous que je pourrais m’impliquer dans la vie municipale ? Certainement.

Sollicité par certains et après réflexion, j’ai accepté de m’investir parce que: Premièrement, Alain Forestier, le maire sortant, ne souhaitait pas renouveler son mandat.
Deuxièmement, qu’aucun des élus de la précédente municipalité ne voulaient, ne pouvaient, pour diverses raisons, s’engager dans la fonction de maire.
C’est pour toutes ces raisons et, aussi, parce que j’aime le contact, la vie sociale que j’ai pris cet engagement.

Mais être maire, ce n’est pas être seul, ce n’est pas décider seul, ce n’est agir seul.
Aujourd’hui, c’est une équipe qui est élue, ce n’est pas seulement un maire et mon souhait c’est être plus un animateur et un fédérateur qu’un décideur isolé.

J’ai et j’aurai besoin de vous toutes et de vous tous pour faire vivre RAURET.

Vous devez être force de propositions, initiateurs de projets, et acteurs actifs et permanents de la vie Raurétoise.

A ce stade de mes propos, je veux avoir une pensée pour celles et ceux qui au fil des ans ont participé et construit Rauret.

Ceux qui m’ont précédé dans cette fonction de maire les adjoints et conseillers municipaux successifs.

Une pensée particulière aux élus du précédent mandat qui ont réalisé de belles choses (garage municipal, réhabilitation mairie, local de la chasse et encore en cours, les travaux du presbytère, etc.).

Parmi cette dernière municipalité, certains ont souhaité mettre en mode “pause” leur implication et peut être reviendront ils dans l’avenir? Michel Bonnefoy, Thierry Lhermet, Dominique Vincenti, Eric Avouac. Merci.

D’autres sont encore là aujourd’hui, je compte sur leurs expériences, leurs connaissances
Mais je n’oublie pas le premier d’entre eux, Alain Forestier qui a assumé, avec abnégation, dévouement et compétence cette lourde et exaltante tâche de maire
Merci Alain.

Merci de ton engagement au cours de ces 6 dernières années au service de notre population et ces derniers temps dans une période hors du commun …

Merci également pour ta disponibilité, ta patience, ta gentillesse au cours de ces derniers mois, y compris dans la prolongation de ton mandat.

Tu m’as ouvert les portes de la mairie, présenté les dossiers, sans rien négliger, avec transparence et esprit républicain.

Si la transition, si la continuité du service public sont possibles, c’est parce que tu l’as souhaité ; c’est un signe de ton ouverture d’esprit, de ton respect de la démocratie et tout simplement de ton attachement à notre commune.

Je ne voudrais pas terminer sans associer à mes remerciements les agents communaux et particulièrement Elodie qui sera pour nous, fraichement élus, un pilier du fonctionnement de notre vie municipale afin de faire face aux méandres administratifs.

Toutes et tous, vous m’avez fait confiance, vous avez ma confiance ;

Ensemble créons une dynamique pour servir avec dévouement, responsabilité, transparence, écoute, l’intérêt de nos concitoyens.
Longue route à nous tous, longue route à RAURET. »

Monsieur le maire propose à l’assemblée de bien vouloir ajouter à l’ordre du jour trois délibérations nécessaires à l’élection des représentants de la commune dans des syndicats et autres organismes extérieurs.
Le conseil municipal accepte à l’unanimité cette proposition.

2 – Détermination du nombre d’adjoints :
Le conseil se prononce à l’unanimité sur la création de trois postes d’adjoints

3 – Election des adjoints :
A bulletin secrets, le conseil municipal a élu:
1er Adjoint Steve Chaumelin avec 10 voix et 1 bulletin blanc
2eme Adjoint Michel Lhermet avec 10 voix et 1 bulletin blanc
3eme adjoint Jean Claude Chassefeyre avec 10 voix et 1 bulletin nul

4 – Indemnités de fonction :
Sur proposition du maire, les élus bénéficiaires d’indemnités de fonction acceptent de minorer le montant prévu par la loi.
Le conseil vote à l’unanimité les indemnités de fonction.

5 – Commissions municipales :
Le conseil municipal vote à l’unanimité la composition des commissions municipales suivantes:

Le Maire et les 3 adjoints sont membres de droit dans l’ensemble des commissions municipales.
Le Maire en assure la présidence et la première personne nommée dans chaque commission en sera vice-présidente.

6 – Désignation des délégués de la commune au syndicat de gestion des eaux du Velay :
Sont élus à l’unanimité pour représenter la commune au SGEV
Délégué titulaire Michel Lhermet
Délégué suppléant Gérard Gayaud

7 – Désignation des délégués de la commune au conseil de l’école de Landos :
Sont élus à l’unanimité pour représenter la commune au conseil de l’école de Landos
Délégué titulaire Sandra Roche
Délégué suppléant Marie Chaze

8 – Désignation du délégué de la commune au centre de soin de Costaros :
est élu à l’unanimité pour représenter la commune au centre de soin de Costaros
Délégué : Luc Renoux
A noter que le maire de la commune est membre de droit.

9 – Information concernant les représentants à la Communauté de Communes des Pays de Cayres-Pradelles :
Monsieur le maire informe que la commune sera représentée à la Communauté de Communes des Pays de Cayres-Pradelles par:
Le maire Gérard Gayaud et le 1er adjoint Steve Chaumelin conformément à l’ordre.
L’ordre du jour étant clos, la séance est levée à 22 heures.

La cérémonie du 8 mai n’ a pas eu le goût d’un jour de fête.

Une poignée d’élus ainsi que le président des anciens combattants se sont réunis devant le monument aux morts en ce vendredi 8 mai conformément aux directives préfectorales limitant le nombre de participants.

Malgré cette atmosphère hors du commun la célébration a bien eu lieu dans le respect des règles de confinement et de distanciation.

Alain Forestier a lu le discours écrit exceptionnellement cette année par le Président de la République.

En voici une synthèse :

 

“Ce 8 mai ne ressemble pas à un 8 mai. Il n’a pas le goût d’un jour de fête. Aujourd’hui, nous ne pouvons pas nous rassembler sur les places de nos villages, pour nous souvenir ENSEMBLE de notre histoire. C’est dans l’intimité de nos foyers, en pavoisant nos balcons et nos fenêtres que nous célébrons cette année le souvenir glorieux de ceux qui ont risqué leur vie pour vaincre le fléau du nazisme. C’était il y a 75 ans. A nos héros, la Nation exprime son indéfectible gratitude et sa reconnaissance éternelle”.

 

Une gerbe a été déposée devant le monument aux morts par le maire et un adjoint.

A la fin de cette cérémonie le maire a annoncé que la distribution des masques commencerait le samedi 9 mai et qu’une liste de personnes à risque prioritaires a été établie. Ces masques seront distribués par les membres du conseil municipal. Pour tout renseignement n’hésitez pas à contacter les élus par téléphone.

Elections Municipales à Rauret : Résultats.

Inscrits Votants Exprimés
178 139 135
Blancs Nuls Abstentions
1 3 39
11 sièges à pourvoir (11 élus)
Liste Candidat Statut Voix
RAURET AVEC PASSION (11 élus) M. GAYAUD Gerard
M. GAYAUD Gerard Elu 111
Mme. SABY Bernadette Elue 104
Mme. ROCHE Sandra Elue 113
M. RENOUX Luc Elu 101
M. LHERMET Michel Elu 102
Mme. HUGON Ginette Elue 120
Mme. CHAZE Marie Elue 108
M. CHAUMELIN Steve Elu 109
M. CHASSEFEYRE Jean-Claude Elu 100
M. AVIT Eric Elu 96
Mme. VOLLE Nadine Elue 108

 

Voeux du maire entouré de son conseil municipal.

Le dimanche 19 janvier Alain Forestier, maire entouré de son conseil municipal, a présenté ses vœux aux raurétois. Etaient présents Jean-Paul Archer, maire de Saint-Haon et Karine Vincent, attachée parlementaire de Laurent Duplomb, sénateur.

Etaient excusés M. Darroux, secrétaire général de la préfecture, Jean-Pierre Vigier, député, Jean-Pierre Marcon, président du conseil départemental, Marie-Laure Mugnier, conseillère départementale et Frédérique Vincenti, conseillère municipale.

Monsieur le maire a salué la présence des présidents des associations du village et officialisé le nombre d’habitants passé de 177 en 2015 à 195 en 2019, soit une augmentation de 10 %.

Une pensée pour ceux qui nous ont quittés en 2019 ainsi qu’à Raymond Bruchet, “le petit Raymond”, ancien employé municipal décédé tout récemment et dont les obsèques ont eu lieu le lundi 20 janvier à Rauret.

Le maire a ensuite remercié un par un les membres de son conseil qui l’on accompagné pendant 6 ans. Ils ont tous été applaudis.

Elodie Gerbier, secrétaire de mairie, Aline Tallobre s’occupant de la bibliothèque et des gîtes ainsi que Jeanne Avouac qui l’avait précédée dans cet emploi, Benjamin Sigaud et Frédéric Reynaud, sans oublier Christiane Noël, ancienne secrétaire de mairie qui a débuté la mandature, ont été remerciés pour leur action au service de la collectivité.

Le monument aux morts de Rauret a été inscrit en tant que monument historique. La liste des gros travaux a été rappelée et fort appréciée.

Avec dignité et une grande émotion Alain Forestier a annoncé officiellement qu’il ne briguerait pas un nouveau mandat. Il a ajouté : ” Que celui qui osera franchir le pas et être candidat à ma succession, sache qu’il pourra compter sur mon soutien.”. Il a remercié son épouse, Christiane, qui l’a toujours accompagné dans cette belle aventure.

Karine Vincent est ensuite intervenue et son regard extérieur au village a démontré que Rauret ne laisse pas indifférents les autorités du département par son dynamisme et la bonne entente qui y règne.

previous arrow
next arrow
Shadow

Stéphanie Dayde-Fonda, Championne de France de dressage de chiens de berger.

Le couple de bergers (Stéphanie et Guilhem) exploitait une ferme dans les Cévennes à Saint-André-de Valborgne. Ils travaillaient en mode “brebis plein air ” et “brebis-viande” avec transformation et vente directe.

Stéphanie a commencé à se mettre aux ” chiens de conduite ” pendant 3 ans. Elle a accumulé de l’expérience et a suivi des formations. Elle est devenue formatrice agréée par l’Institut de l’élevage en 2015. Elle fait partie d’une équipe de formateurs qui est répartie sur toute la France.

Elle travaille sur tout le Languedoc-Roussillon, l’Aveyron et l’Ardèche. Ce sont les chambres d’agriculture et les organismes de formation agricoles(Initiation et perfectionnement) qui font appel à elle pour des formations destinées aux éleveurs pour le dressage de leur chien.

Installée avec son mari à Rauret-Haut depuis 2016 Stéphanie est très occupée par son métier de dresseuse de chiens.

Elle a participé dernièrement au concours international de chiens de berger d’Aramits (situé dans le Béarn). C’est un concours qui existe depuis plus de 40 ans. Stéphanie y était invitée par Jean-François Cazaux qui possède des brebis laitières, des Basco- Béarnaises. Avec leur lait on fabrique le fromage “Osso-Iraty”.

Une vingtaine de participants ont été invités. Cela faisait plusieurs années que Stéphanie rêvait d’y participer mais il fallait avoir le bon chien. C’est un concours de haut niveau ou il faut aller chercher les brebis à plus de 400 m pour les faire passer entre des barrières et ramener le troupeau dans un endroit précis.

Cette année, enfin prête, Stéphanie avec son chien ” Lucky ” a donc participé, en 2019, à cette manifestation qui s’est déroulée en deux épreuves pendant la fête des bergers (très connue) à Aramits.

Le concours du chien de berger fait partie des animations qui sont très médiatiques. A l’issue de cette première épreuve, Stéphanie était deuxième au classement. Ensuite, à la deuxième épreuve très technique, avec dix minutes pour l’exécuter, Stéphanie finissait première au classement. Elle est la première femme, depuis 40 ans que ce concours existe, a le gagner.

Contactée par le producteur de l’émission ” Le monde de Jamy”, qui souhaitait faire un reportage sur elle et sur la relation homme-chien, Stéphanie a accepté. Le tournage a eu lieu sur les côtes Jonchères. L’émission sera diffusée sur France 3 courant 2020

Toutes nos félicitations à Stéphanie.

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow