Tourisme en Pays de Cayres-Pradelles : Joncherette, Arquejols, Côte-Rousse.

Après une petite pause due aux fêtes de fin d’année les randonneurs repartent sur les chemins.

Ce 8 janvier c’est le démarrage pour Tourisme en Pays de Cayres-Pradelles. Le temps est doux. Pas de vent, comme souvent à cette période et beaucoup sont au rendez-vous. Évidemment on se souhaite plein de bonnes choses et surtout de bonnes jambes.

On entend dans les rangs : «Ca va aujourd’hui ça ne va pas trop monter» . Certains ont un petit sourire, eh oui ils connaissent bien le pays. De Joncherette à Arquejols ça grimpe doucement tout du long. De plus il faut aller jusqu’à la carrière de Côte Rousse et après un court raidillon c’est l’arrivée à la grotte. Là c’est un beau panorama que l’on découvre mais mieux encore: galette et brioche attendent le groupe. Un grand moment de convivialité et le mandat dédié aux heureux élus de la couronne ce sera d’organiser une future randonnée. Marie-Thérèse apprécie et plébiscite.

Cette grotte fut habitée par un homme que les villageois avaient mis un peu à l’écart, un peu simplet et particulier. aujourd’hui nous dirions «qu’il lui manque quelque chose».

Le confort ne ressemble pas à notre habituel quotidien mais c’était la fin des années 1880. Cet habitant n’était pas habitué à beaucoup plus. Point de vue magnifique jusque sur la Margeride et le Gévaudan, bien exposé plein sud mais il faut savoir que sur ce versant de notre territoire le vent du midi souffle bien et avec les pluies cévenoles et de belles chutes de neige on peu imaginer une telle journée.

Pas de source à proximité, l’eau se trouve au ruisseau bien en-dessous. Il faut être assez alerte pour en remonter un peu, mais à l’époque on ne se lavait pas tous les jours. Les randonneurs ne coucheront pas là le soir. Il faut trouver un tracé pour redescendre. C’est un peu broussailleux et il faut surtout traverser le ruisseau qui en cette période roule un bon volume d’eau.

A flanc de coteau d’abord et puis un petit sentier qui se termine bien vite mais il faut passer et après quelques sauts de barbelés, pour lesquels nous avons un certain entraînement, c’est la traversée du ruisseau où certains regardent d’abord d’un air très sceptique. L’eau n’est pas chaude en janvier.

On rassure la troupe on va retrouver le GR70 (le Stevenson) et l’on peut augmenter la cadence. L’heure avance, le ciel s’éclaircit et c’est avec un beau coucher de soleil que se termine ce joli parcours. C’est reparti pour TPCP et l’on s’est dit à la semaine prochaine.

“Le four de mon village” a enterré 2019.

A Joncherette on a enterré 2019 avec son lot de souvenirs.

C’est dans la convivialité que l’association «Le Four de mon Village» a réuni tout le monde autour d’une bûche glacée. On a trinqué (avec modération) et on ne s’est souhaité que du bonheur pour 2020.

Une petite pensée est allée vers ceux qui n’ont pu être là pour raison de santé ou obligations familiales.

Le train 2020 est là et les membres de l’association vont le prendre dans la bonne humeur.

Le goûter de Noël des aînés et des enfants.

Le mercredi 18 décembre le comité des fêtes a rassemblé 4 générations à partager le traditionnel goûter de Noël dans la salle des fêtes mise aimablement à disposition par la municipalité.

La benjamine avait 5 mois et l’aîné 86 ans. C’est toujours un moment privilégié que de réunir toutes ces générations pour partager des activités renouvelées. Cette année c’était la décoration à la peinture acrylique de petits pots transformés en luminaires grâce à une bougie entourée de paillettes. Le sujet était libre mais des étoiles brillantes ont été collées sur les peintures chatoyantes.

Un goûter préparé par les membres les membres du comité : succulentes crêpes (sucrées ou à la pâte à tartiner aux noisettes), papillotes, chocolats à profusion, clémentines et boissons exotiques étaient au menu. Pendant la dégustation, sans faire de bruit, le Père Noël est arrivé avec un panier plein de cadeaux sucrés pour chacun. Il a été très applaudi. Il a trouvé un mot pour les petits et les grands. Cette année il a conseillé de déposer une carotte pour ses rennes et un verre de lait pour lui-même au pied du sapin.

Les organisateurs ont remercié les participants et souligné l’entente qui règne au village. Cette journée précédant les fêtes est de plus en plus attendue car elle réjouit petits et grands dans le même élan. Les parents sont toujours très heureux d’accompagner les petits et de retrouver les anciens.

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

Marché de Noël au soleil.

Le traditionnel marché de Noël s’est déroulé cette année le dimanche 1er décembre sous le parquet-salon du comité des fêtes. Le temps était au beau fixe, ce qui a permis à nombre de visiteurs de profiter du soleil pour converser.

Tôt le matin des bénévoles que le comité a remercié ont épluché les pommes de terre pour que Yannick Chaumelin puisse préparer une excellente truffade “maison” pour plus de 80 personnes. Les pains “marguerite” avaient été cuits dans le four de Jagonas et, à la vente, sont partis … comme des petits pains.

Des exposants ont présenté des objets artisanaux et des produits locaux du meilleur goût : tableaux “land art”, fromages, objets “maison”, en particulier de ravissants nounours qui n’auraient pas déplu à Mister Bean, des jouets confectionnés, de magnifiques tuiles rondes peintes avec goût et des décorations de Noël présentées sur des coussins de branches de houx cueillies du côté de Joncherette.

Le bar a fonctionné toute la journée.

Des membres du conseil municipal étaient présents ainsi que de nombreuses personnes venant des villages avoisinants, toujours réjouies de passer un bon moment à Rauret. Alain Forestier, maire, a été enchanté par le bon esprit qui a régné toute la journée.

L’après-midi fut consacré aux discussions amicales ainsi qu’à la dégustation de bonnes crêpes. Une tombola a été organisée et le premier lot était une superbe licorne en peluche.

Tout de monde s’est dit à l’année prochaine pour encore et toujours partager de bons moments de convivialité.

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

Un concours de belote reposant et convivial.

Le dimanche 3 novembre a vu se dérouler un concours de belote très convivial dans la salle des fêtes mise à disposition par la municipalité. 32 doublettes étaient rapidement formées. Le comité des fêtes a organisé les 3 parties de 12 donnes parfaitement entrecoupées de deux pauses où l’on pouvait déguster des gâteaux fourrés et se désaltérer.

Alain Forestier, maire, avait envoyé un message d’encouragement pour cet événement d’automne très apprécié des raurétois et des sympathisants venus des villages avoisinants.

Les visiteurs ont pu, pour l’occasion, constater l’avancement remarquable des travaux de réfection de la façade de la mairie qui a démontré le dynamisme tous azimuts du village où l’on ne s’ennuie pas.

Le temps d’automne était de la partie et l’atmosphère “familiale” a contribué à la parfaite réussite de cette animation.

– 1er Aline et Jean-Claude ont gagné un bon d’achat de 60 € à “8 à Huit” de Landos.
– 2ème Michelle et Alan un bon d’achat de 50 € chez”Méjean Costaros”.
– 3ème Océane et Jean-Raymond un bon d’achat de 40 € chez “Delbard” de Vals-Près-le-Puy.
– Yohan et Alexis sont repartis avec une tête de cochon de chez Méjean.

Le calendrier des distractions du comité des fêtes s’affine de jour en jour et la “mécanique” bien huilée attire beaucoup de connaisseurs et amis.

previous arrow
next arrow
Shadow