Le repas d’hiver de FREYCENET

 En ce beau samedi 18 Février les habitants de Freycenet se sont retrouvés dans la salle des fêtes mise à disposition par la municipalité. Cette année le repas traditionnel a réuni 44 personnes qui ont toutes mis la main à la pâte.

Yannick Chaumelin, bien entouré et aidé, a concocté une tête de veau qui fleurait humait bon dès le matin. 3 énormes marmites sur 3 réchauds trônaient sur les tables de préparation. Manifestement le cuisinier était aux anges de voir toute cette assemblée souriante, détendue et heureuse d’être là, simplement.

Le repas fut composé d’une entrée plantureuse de charcuteries, de la tête de veau sauce gribiche (deux grands saladiers préparés en amont), de fromages et d’appétissants éclairs au chocolat confectionnés par Sandra. Quelques saucisses avaient été préparées également.

Toutes les générations étaient représentées, de 1 an et 4 mois à 85 ans. La jeunesse était présente et devisait sereinement avec les aînés. La journée se déroula sans tenir compte du temps et quelques joueurs (joueuses) de belote alignaient les points jusqu’à la tombée de la nuit en prenant bien soin de ne pas réveiller l’enfant qui dormait dans sa poussette.

L’année 2017 est bien partie pour toute cette assemblée qui, au fil des jours, ne cesse de renforcer ses liens. A la prochaine fois donc.

Randonnée autour de Rauret avec TPCP

 Marie-Thérèse Chassefeyre de Joncherette, trésorière de l’association “Tourisme en pays de Cayres-Pradelles”, a organisé une randonnée à l’est de Rauret le mercredi 11 Janvier. Elle accompagna 12 randonneurs trépignant d’emprunter les chemins en ce début d’année.

En partant d’Arquejols, ils montèrent vers la carrière de Côte Rousse où le soleil illumine toute la vallée. Il fut proposé à quelques uns d’aller jusqu’à la grotte afin d’imaginer la vie de celui qui l’habitait jusqu’à la fin du 19e siècle : il devait descendre au ruisseau pour se laver.

Ensuite ce fut le passage au Malzieu, où aucune âme ne fut rencontrée comme à la Mouteyre où une petite halte fut observée pour admirer l’ancien moulin et le joli pont. Puis ce fut la montée jusqu’au carrefour de la route de Beaune. De là l’équipe domina le paysage grandiose et profita bien du soleil, car la météo avait prévu une dégradation du temps. La neige était de plus en plus épaisse. Loin de se décourager, ils s’y enfoncèrent. ” Ca va nous faire les mollets !…”

Puis ce furent les retrouvailles du chemin de Stevenson et bientôt la descente, avec une belle vue, sur toute la Lozère.

Pour le retour tout le monde était motivé. Une dégustation de brioches apportées par Yvon (qui arrosait ses chaussures neuves) et de “mince pies”, petits gâteaux anglais aux fruits secs faits par Tony (ancien cuisinier, ce qui se vit) ; le tout arrosé de cidre.

Merci à Alain Forestier, maire, qui a prêté la salle.

Réunion de “Tourisme en Pays de Cayres-Pradelles” à Rauret

Samedi 26 Novembre l’association “TPCP” organisait sa réunion de fin d’année dans la salle des fêtes de mise à disposition par la municipalité.

Dominique Béguin, président de TPCP ouvrit la séance en présence d’Alain Forestier, maire de Rauret, Raymond Hermier représentant de St-Haon et J-Claude Wuillème représentant de Landos.

Etaient excusés : Marie -Laure Mugnier, conseillère départementale, Paul Braud, président de la communauté de communes du pays de Cayres-Pradelles et Philippe Mazet, président de la commission “Tourisme” à cette même communauté , ainsi que de nombreux prestataires et randonneurs retenus par leurs activités et autres réunions.

Le président Béguin présenta le rapport moral en énumérant toutes les activités de 2016 : concours des maisons et villages fleuris, randonnée au Portugal, concert vocal avec Anda Peleka organisé dans la salle polyvalente de Joncherette, la nuit des étoiles de Luc, commentaires des lettres du curé de Mortesagne également géologue, datant de 1776, les expositions des artistes locaux (Sabine et Luc), la participation active au triathlon du Bouchet-Saint-Nicolas organisé par Michel Exbrayat, présent à la réunion, partenariat avec RestO-RandO (voitures anciennes) à Arlempdes et à Pradelles, ainsi que de nombreuses randonnées s’achevant par des repas festifs dans le meilleur esprit.

Marie-Thérèse Chassefeyre, trésorière, présenta les comptes en détail qui présentent un solde positif de 566 Euros au 25 Novembre 2016.

Le rapport moral et le rapport financier furent approuvés à l’unanimité.

En 2017 : participation aux journées VTT (Pentecôte), participation à la sécurité pendant les épreuves du Triathlon du lac du Bouchet et bien sûr, concours des maisons et villages fleuris ainsi que les randonnées hebdomadaires seront également au programme.

De plus, il est envisagé de créer un parcours “à la découverte des châteaux et maisons fortes” sur le sud du département.

Marie-Thérèse Chassefeyre présenta le budget prévisionnel 2017.

Les membres du bureau : Dominique Béguin, Marie-Thérèse Chassefeyre, Jocelyne Lallemand, Gérard Larderet et J-Paul Chabrier gardent leurs fonctions respectives. J-Claude Wuillème est nommé Président honoraire et est intégré dans le nouveau bureau avec Agnelle Maillard. Le président les a félicités tous les deux.

Il a été rappelé que l’association est ouverte à tous ceux qui veulent découvrir les beautés de nos paysages et s’oxygéner à leur air pur.

Repas traditionnel de l’ACCA.

 Au soir de ce 2 Juillet l’ACCA de Rauret et son président Daniel Boiron ont organisé le repas annuel des chasseurs dans la salle des fêtes de Rauret-Haut aimablement mise à disposition par le municipalité.

Une cinquantaine de convives (hommes et femmes) se retrouvèrent en début de soirée, à l’apéritif, sous couvert des deux arbres sis devant la mairie de Rauret qui arborait sa nouvelle plaque conforme à la réglementation : “Mairie de Rauret”.

Le beau temps étant de la partie l’ambiance était détendue et estivale.

La double rôtissoire avait tourné tout l’après-midi pour présenter un repas d’une grande qualité gustative.

Le gibier ravit les papilles des commensaux.

Alain Forestier, Maire, accompagné de membres de son conseil, était enchanté ainsi que le président Boiron qui remercia encore les efforts de la municipalité pour son soutien permanent à la saine gestion de la faune sauvage.

Le dessert fut une pure merveille : mousse de fraises. On en redemanda.

La soirée très sympathique se termina comme elle avait commencé : par le sourire et le plaisir d’être ensemble.

Selon la formule consacrée l’on se donna rendez-vous à l’année prochaine.

Maison de la faune sauvage

 Dimanche 7 Février 2016 l’ACCA et la municipalité de Rauret étaient les invitées des entreprises Bonnidat Frères et Savel de Cayres, qui avaient érigé l’édifice dénommé “Maison de la faune sauvage” à Joncherettes. Bâtiment bien visible de la route menant à St Etienne du Vigan d’une superficie de 41 m2.

Près de 40 personnes s’étaient réunis autour d’une table au menu bien appétissant ; qu’on en juge : saucisson de Montagnac, terrines élaborées par les participants, tripes excellentes offertes par les 2 entreprises, fromages de pays et tartelettes aux pommes.

Dès 6 heures du matin le feu de l’ex fourneau bouilleur avait été allumé et sa chaleur fut appréciée des convives.

Le repas commença vers 10 heures et l’on arriva vite à la dégustation des tripes.

7 membres du conseil municipal étaient présents et 3 excusés. Alain Forestier, maire, décrivit en détail l’aspect financier de l’opération :

Ce magnifique bâtiment communal, à destination des associations, mis à disposition gratuitement à l’ACCA de Rauret a été financé par de nombreuses aides et subventions (DETR, CG2D, réserve parlementaire, participation du syndicat de l’énergie) et par l’ACCA elle-même sur son budget à hauteur de 6000 €. La participation de la commune, hors financement de la TVA, est de 14000 €. Au total nous avons construit ce local pour la somme de 20 000 € (commune + ACCA).

Le terrain jouxtant celui de la maison de la faune sauvage est aujourd’hui vendu et va permettre la construction d’un garage automobile. Sans le projet de la « maison de la faune » sauvage cet autre terrain ne se serait jamais vendu

Monsieur le maire insista à nouveau sur sa volonté de faire travailler un maximum les entreprises du secteur. Il félicita les 2 entreprises pour leur ponctualité et la qualité de leurs prestations

Le but avoué de cette réalisation est de renforcer les liens du plus grand nombre.

On n’en veut pour preuve que la prolongation du repas qui dura jusqu’à la tombée de la nuit.

Tous les participants étaient très satisfaits et les récits de parties de chasse se mêlaient aux rires réconfortants.

previous arrow
maison
discours du maire
les tripes
next arrow
Shadow