Vide-Greniers et motos à Freycenet 8 et 9 juillet 2017

previous arrow
dav
dav
dav
dav
dav
burst
next arrow
Shadow

 Le communal de Freycenet a vibré pendant deux jours à l’occasion du traditionnel vide-greniers qui a attiré cette année nombre d’exposants et 550 motos “KTM” ! Inutile de dire que le comité des fêtes de Yannick Chaumelin était plus que satisfait.

La journée débuta très tôt et les exposants présentaient leurs objets dès 7h. Le temps capricieux ne découragea pas les organisateurs et les exposants. Le beau temps relatif se maintint jusqu’au repas de midi où une délicieuse paëlla fut proposée à plus de 150 convives.

Yannick était resté un grand nombre d’heures au travail pour fournir une paëlla dont il a le secret avec des haricots verts géants soigneusement découpés. Un véritable régal. Le parquet-salon installé par les bénévoles était en place. Les prévisions d’effectifs furent largement dépassées et le savoir faire des serveuses et serveurs palliait vite cet afflux de convives.

L’après-midi ce fut une relative détente avec parties de pétanque effrénées et l’effervescence reprit à 19 h où de succulentes saucisses furent remuées par Yannick et dégustées, sortant toutes chaudes de l’énorme poêle à gaz . L’ambiance de fin de soirée fut excellente.

Au regard des organisateurs cette édition 2017 fut une belle réussite. Nombre de visiteurs extérieurs à Rauret étaient présents. Certains venant spécialement à Freycenet pour y retrouver une ambiance inégalée.

Nouveauté donc cette année : courses d’enduro dans les champs mis à disposition par la famille Chaumelin pour l’occasion. C’était la “KTM Mania” de Langogne qui faisait une incursion appréciée en Haute-Loire, plus spécialement sur la commune de Rauret, hameau de Freycenet, avec toutes les autorisations légales. Il y avait la possibilité de courir entre amis. Le samedi dès 8h30 quatre départs par minute étaient donnés. Vers 17h tous les concurrents avaient terminé leur parcours. Une buvette salvatrice fut installée.

Le dimanche le même ordre de départ que la veille fut respecté dès 9h avec fin des courses vers 16 h, le parcours ayant été raccourci. La pluie fit un temps disparaître la poussière mais les conditions de course furent idéales. Certes, beaucoup de spécialistes de la moto étaient au bord de la route mais nombre de profanes apprécièrent les couleurs les motards souvent applaudis. Les enfants étaient ravis de pouvoir toucher la main des motards qui se prêtaient avec gentillesse à ce lien furtif et amical.

Le “vide-grenier” de Freycenet a pris cette année une nouvelle dimension grâce à l’esprit de recherche des organisateurs. Pendant ces deux jours on nota la présence de monsieur le maire, très heureux de la réussite de ce week-end et de nombre de ses adjoints et conseillers.

Pour voir des images de la KTMania cliquez sur le lien suivant : KTMania.

Assemblée Générale du Comité des fêtes

Samedi 25 mars en la salle des fêtes mise à disposition par la municipalité a eu lieu l’Assemblée Générale annuelle du comité des fêtes.

Yannick Chaumelin, président, remercia l’assemblée nombreuse qui s’était déplacée malgré le temps maussade et froid. Il brossa en détail les activités de 2016.

2 parquets-salons ont été achetés ainsi qu’une machine à glaçons d’une grande utilité en été.

La brocante de juillet a été un grand succès où 200 repas ont été servis. La fête du 15 août fut également une vraie réussite. Seulement monsieur le président déplore le manque de bras pour le service du repas de midi où se restaurent 300 commensaux. Nul doute que son appel sera entendu au regard du grand nombre de raurétois présents en ce jour de rencontre.

Il signala que la municipalité avait financé le feu d’artifice apprécié de tous.

Le marché de Noël avec ses 80 repas servis dans la salle des fêtes mise à disposition par la municipalité a été une réussite. Le Téléthon était l’argument central de cette manifestation.

Le président tint à souligner que c’était le comité des fêtes qui avait organisé ce beau rassemblement innovant avec le soutien entier de la municipalité.

Le premier bal d’hiver, malgré le temps peu clément, fut également apprécié de la population et par les habitants des communes avoisinantes (grâce en partie au bon fonctionnement des réseaux sociaux).

Les “moules-frites” ont marqué les esprits. Ce fut une réelle réussite.

Halloween ravit les jeunes et les moins jeunes.

Le goûter de Noël intergénérationnel sera reconduit en 2017.

Myriam Avit, trésorière zélée de l’association, présenta les comptes avec précision. Le rapport moral du président et le rapport financier furent adoptés à l’unanimité.

Puis les manifestations prévues pour 2017 furent exposées. Elles seront reconduites dans leur ensemble.

Le 9 juillet, pendant la brocante de Freycenet, 570 motos de la “KTM Mania” vont sillonner les chemins de Rauret.

Le concours de labour des jeunes agriculteurs aura également lieu le même jour. Un grand nombre de visiteurs est attendu.

Du point de vue statutaire un nouveau membre rejoint le comité : Christophe Surel. Le comité des fêtes arrive à son rythme de croisière grâce à l’engagement de tous.

On retiendra le mot de la fin du président: “Ce qui nous récompense c’est la satisfaction des gens.”

Déjeuner moules-frites à Rauret

Depuis l’annonce d’un déjeuner moules-frites à Rauret, tout le monde était impatient.

Le comité des fêtes présidé par Yannick Chaumelin a donc réuni plus de 80 personnes autour des tables de la salle des fêtes mise à disposition par la municipalité. De nombreuses voitures s’étaient garées sur la place. En cette fin Janvier on se serait presque cru en été. De source sûre on apprit que certaines personnes avaient déjà réservé leur repas… pour le 15 Août !

L’équipe avait tout préparé pour que la fête fût totale. Bien rodée dévouée et souriante, elle a accueilli les hôtes à la mi-journée sous le parquet-salon chauffé afin de partager l’apéritif rassembleur.

A partir de treize heures des effluves embaumés sortaient de la salle. Des moules et des frites !

De nombreuses communes du plateau étaient représentées. Un couple était venu spécialement de Saint-Etienne. La municipalité était présente et heureuse de partager le délicieux repas mitonné par Yannick et son équipe. Qu’on en juge : frites dorées et fermes (servies dans des barquettes généreuses) avec assaisonnement au choix, moules au vin blanc d’un beau calibre (également servies dans de grandes barquettes), fromage bleu et mandarine rafraîchissante.

Le repas fut servi jusqu’au milieu de l’après-midi et une atmosphère détendue régnait au-dessus des plateaux (couvercles de pizzas très solides). Le froid et la neige des derniers jours alimentaient les conversations entre petits et grands.

Plus que jamais les commensaux ne voulaient quitter la table tant le plaisir d’être ensemble était grand. Le temps était superbe. Le ciel bleu et le soleil n’encourageaient pas le retour au bercail.

Le président très satisfait eut le mot de la fin en annonçant : ” Si Rauret n’existait pas, il faudrait l’inventer “. Les projets du même “moule” ne manquent pas. On en redemande.

previous arrow
bal 2
bal 4
bal 3
bal 1
next arrow
Shadow

Bal d’hiver à Rauret

 Le comité des fêtes de Yannick Chaumelin et son équipe a organisé un grand bal disco sous le parquet salon à Rauret-Haut le samedi 21 Janvier au soir.

Rien n’était gagné d’avance car c’était la première fois qu’un tel événement était programmé. En plein hiver et qui plus est en pleine période de grand froid il fallait du courage pour venir danser à Rauret.

Ainsi ce fut plus de 150 personnes, en majorité des jeunes filles et des jeunes gens qui firent le déplacement de Cayres, du Bouchet-Saint-Nicolas, de Landos, de Pradelles, de Saint-Haon, du Brignon et autres village du pays de Cayres-Pradelles. Les réseaux sociaux ont fonctionné à merveille pour attirer tout ce monde joyeux au village. On nota la présence de la municipalité, des jeunes agriculteurs et leur président.

C’est Julien le disque-jockey qui anima la soirée avec le sourire. Il s’adapta très vite aux aspirations des danseurs et le parquet fut occupé en permanence. Les chansons “disco” défilaient ainsi que celles de années 80 jusqu’à nos jours. De Daniel Balavoine à Louise Attaque en passant par Néna, Maître Gyms, Claude Capeo, la variété des morceaux enchanta l’assistance.

Au départ l’idée d’organiser ce bal vint des jeunes de Rauret et le comité des fêtes a pu la concrétiser.

De l’avis du président et de son équipe ce fut une réussite. De ce fait on imagine donc la poursuite de cette heureuse initiative les prochaines années.

previous arrow
bal 2
bal 4
bal 3
bal 1
next arrow
Shadow

UNE PREMIERE A RAURET : LE MARCHE DE NOEL AU PROFIT DU TELETHON

Le comité des fêtes de Yannick Chaumelin et de son équipe a pris l’excellente initiative d’organiser pour la première fois à Rauret le marché de Noël sur la place de la Mairie. Comme l’an dernier il a été également décidé que les bénéfices de cette organisation nécessitant beaucoup d’énergie iraient au Téléthon.

L’organisation fut une réussite et les nombreux bénévoles de tous âges ont contribué à recueillir une somme largement supérieure à 1000 euros. Les comptes vont être affinés ces prochains jours. On attend aussi les résultats du “36 37” pour arrêter une somme définitive et la publier officiellement. Une petite cérémonie pourra être organisée avec la présence de membres du Téléthon de Vals-Près-Le-Puy comme l’année dernière afin qu’ils présentent à la population l’utilisation des fonds récoltés et les progrès réalisés au niveau de la recherche.

previous arrow
caisse telethon
montage du parquet-salon
du monde
Marche Noel 2016 (4)
Marche Noel 2016 (3)
Marche Noel 2016 (2)
restauration
cheque telethon 2018
telethon
next arrow
Shadow

Depuis 2015 Rauret figure dans le “Top Ten” des dons par habitant soit plus de 7 euros. Certaines communes avaient cumulé plusieurs manifestations tout au long de l’année, ce qui fait que la première ville a récolté plus de 15 euros par habitant. C’est un exemple à suivre. Jean-Guy Andréoletti, le responsable du Téléthon, souligne sans cesse ” qu’il n’y a pas de petit don, il n’y a que des dons !”

Depuis une semaine tout le monde s’est évertué et démené pour que ce premier marché de Noël soit une réussite. Nous n’en voulons pour preuve que le montage du parquet-salon qui a duré deux jours.

Dès 8 heures en ce dimanche un peu frais les exposants installaient leurs étals. Fromages locaux, porcelaine anglaise, tableaux colorés de trois artistes peintres (femmes) de Rauret et de Landos, dentelles, décorations diverses, services de table, confitures maison, vins, bougies décoratives, ouvrages de couture, appareils électroménagers, pains en boules cuits au four à bois, statuettes en terre cuite spécialement confectionnées par les enfants de l’association “Couleurs d’ailleurs” de Catherine Bonnefoy , meringues, etc.

Le comité tint le bar qui fonctionna toute la journée. Des sandwiches, de la truffade, des gaufres au sucre et à la pâte de noisette, des crêpes furent servis sans discontinuer. Le déjeuner fut pris pour ceux qui le désiraient dans la salle des fêtes mise à disposition par la municipalité. Plus de 110 repas furent servis dans la bonne humeur et la convivialité.

Deux chauffages électriques pulsants avaient été mis en place pour réchauffer les lieux. Puis la chaleur humaine prit le relais.

On vit en permanence plus de 80 voitures sur la place et quasiment plus de 100 personnes présentes qui se relayaient toute la journée. Des élus et des habitants des communes des environs (Saint-Etienne-Du-Vigan, Pradelles, Landos, Costaros, Saint-Haon, Saint-Paul-De-Tartas entre autres), étaient venus ” faire un tour ” et repartirent, pour certains, les bras chargés d’achats. On estime à plus de 300 le nombre de visiteurs.

En fin de journée les organisateurs étaient très satisfaits de cette “première”. Déjà certaines personnes, des jeunes et des moins jeunes, ont proposé des attractions liées au Téléthon pour l’année prochaine : ribambelles de ballons, concours de home-trainers, activités physiques diverses pour personnes valides ou handicapées…

“Réuni Tradition, Culture et Solidarité”, tel semble se dessiner à présent la devise d’un des plus petits villages altiligériens.