La cérémonie du 8 mai n’ a pas eu le goût d’un jour de fête.

Une poignée d’élus ainsi que le président des anciens combattants se sont réunis devant le monument aux morts en ce vendredi 8 mai conformément aux directives préfectorales limitant le nombre de participants.

Malgré cette atmosphère hors du commun la célébration a bien eu lieu dans le respect des règles de confinement et de distanciation.

Alain Forestier a lu le discours écrit exceptionnellement cette année par le Président de la République.

En voici une synthèse :

 

“Ce 8 mai ne ressemble pas à un 8 mai. Il n’a pas le goût d’un jour de fête. Aujourd’hui, nous ne pouvons pas nous rassembler sur les places de nos villages, pour nous souvenir ENSEMBLE de notre histoire. C’est dans l’intimité de nos foyers, en pavoisant nos balcons et nos fenêtres que nous célébrons cette année le souvenir glorieux de ceux qui ont risqué leur vie pour vaincre le fléau du nazisme. C’était il y a 75 ans. A nos héros, la Nation exprime son indéfectible gratitude et sa reconnaissance éternelle”.

 

Une gerbe a été déposée devant le monument aux morts par le maire et un adjoint.

A la fin de cette cérémonie le maire a annoncé que la distribution des masques commencerait le samedi 9 mai et qu’une liste de personnes à risque prioritaires a été établie. Ces masques seront distribués par les membres du conseil municipal. Pour tout renseignement n’hésitez pas à contacter les élus par téléphone.